Combien? CORUM Réplique au prix le plus bas

Bubble Stop


Bubble Stop

Comme le souligne Davide Traxler, PDG de Corum : « l’expérience « Customize Your Bubble » nous a réservé bien des surprises. Quand certaines marques se limitent au dialogue avec leurs clients, nous avons directement associé nos fans à notre processus créatif. Les résultats de cette ouverture ont dépassé nos espérances. La Bubble Stop en est le plus bel exemple ».
 
Paradoxalement, la Bubble Stop s’annonce comme le « symbole de l’ouverture de Corum » qui mise sur la transparence et l’apport de nouvelles énergies. Le fait est que l’opération « Customize Your Bubble », qui a associé tous les fans de la marque, fut une expérience unique en horlogerie et dans son genre.
 
« Avec la participation de son public, Corum a recueilli plus d’idées en quelques semaines que par n’importe quel autre moyen » poursuit Davide Traxler avec emphase. « Qui plus est, cela nous a donné l’orientation claire et immédiate de la direction créative que nos collectionneurs nous proposaient d’emprunter sur la Bubble. Leur audace a libéré nos talents internes, qui ne se sont imposés aucune limite ».
 
Sur la base d’un dessin proposé par un amateur de la marque et plus spécifiquement de la Bubble, Jérôme Barbier, Corum a développé ce modèle en utilisant pour son cadran la même matière réfléchissante que les authentiques panneaux de signalisation Suisse, réputés les meilleurs au monde !  Sa surface alvéolée rappelle également les premières éditions limitées de 2015, aujourd’hui toutes écoulées. Quant au bracelet en tecno pointe, il en reprend l’esprit, cette matière technique offrant de surcroit une incomparable résistance.
 
Les trois modèles se déclinent dans un boitier en titane de 42, 47 et 52 mm coiffé du fameux verre saphir bombé offrant une présence forte au poignet, en phase avec son cadran « STOP », tout en se révélant particulièrement léger. La Bubble Stop s’offre enfin un fond saphir permettant d’apprécier le mouvement CO403 offrant 65 heures de réserve de marche. Un gros délire qui convient parfaitement à cette montre totalement décalée.
 
Rappelons que la Bubble fait partie des montres recherchées sur le marché de l’occasion (et qui « tiennent la côte » comme on dit dans ce milieu). Design original et symbole d’une époque. Ce garde-temps a clairement révolutionné l’industrie horlogère… Non pas par ses complications, mais par son look totalement décalé dans le monde du luxe.
 
De nos jours, c’est monnaie courante, mais à l’époque, c’était une petite révolution. En effet, personne n’avait encore jamais osé proposer des montres funs (à part Gérald Genta) dans l’univers feutré et sérieux de l’horlogerie haut de gamme.
 
La Bubble apparait pour la première fois en 2000 ; elle s’inspirait alors… de la fameuse Rolex Deep Sea Special présentée dans les années soixante avec son énorme verre qui lui permettait de descendre à des profondeurs abyssales.
 
Au début du siècle, la Bubble était une montre surdimensionnée munie d’un verre saphir élargi. Un design radical à l’époque -avec tête de mort sur le cadran et sabres en guise d’aiguilles pour certains modèles- qui devint aussitôt un must du troisième millénaire. Seize ans plus tard, la Bubble a effectué son grand retour, s’imposant enfin comme un véritable pilier de l’héritage horloger Corum.  
Corum. Une marque que l’on connaît forcément de nom, mais peut-être ne la connaissons-nous pas si bien que ça. La marque helvétique a pourtant fait naître des modèles phares aux codes forts depuis 1955, tels les désormais célèbres Admiral’s Cup, ou bien évidemment la Corum Bubble. Pas forcément pour tous les goûts, me direz-vous ? Je vous entends. Pas forcément pour tous les styles ? Ce n’était pas faux.Je dis bien “était” car il faut désormais compter sur une petite nouveauté qui risque d’en séduire plus d’un : la Corum Artisans Heritage 1957.Bien éloignée en terme de design de sa grande soeur la “bulle” et de son frère ainé qui arbore la célèbre boîte aux douze facettes, cette montre Artisans Heritage 1957 nous a réellement séduit. Il faut bien dire qu’elle a tout pour plaire… à vraiment beaucoup de monde.Avec un boîtier rond en acier de 38mm et un entre-corne de 20mm, cette nouveauté pose tout de suite des bases saines, très saines même. Son cadran blanc brossé et ses aiguilles dauphines ajoutent une touche de modernité à un design classique qu’on aime beaucoup et qui n’est pas sans rappeler la beauté minimaliste des premières Seamaster. Le calibre Corum 157 à remontage manuel et la réserve de marche de 42h, complète élégamment un tableau aux allures familières.J’en vois déjà venir certains… Trop classique cette fois ? Please. Que vous soyez médecin à Viennes ou trader à Singapour, que vous abattiez des sapins au fin fond de l’Alberta, ou conduisiez votre Austin mini à vive allure dans les rues étroites de Rome, cette montre peut être votre compagnon idéal.

Laisser un commentaire